My Highlander



 

Nous sommes actuellement en plein mois de Novembre 1605.
L'Automne glacé des Highlands recouvrent les plaines et les champs d'une fine pellicule de glace tandis qu'un soleil timide s'élève à l'horizon.

2/4

Afin d'avoir un meilleur rendu du forum, n'hésitez pas à télécharger la police BlackKnightFLF !
Pour plus d'informations, cliquez ici

3/4

Les inscriptions pour le premier event sont ouvertes !
Venez vous inscrire ici

4/4

Le forum vient d'ouvrir officiellement ses portes !
Consultez les MàJs ici

1/4

Partagez | 
 

 L'Histoire pour les débutants (recommandé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Avez-vous trouvez ce sujet clair et efficace ? Vous a-t-il aidé ?
 Oui, tout à fait
 J'ai compris dans l'ensemble
 Il y a beaucoup de choses que je n'ai pas encore très bien compris
 Non, pas du tout
Voir les résultats
Message


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   Lun 15 Juin - 17:49



Guide sur l'histoire

Vous débutez sur les forums historiques et vous avez peur de vous lancer ?Vous trouver ça difficile et vous ne vous y connaissez pas trop en Histoire ? Vous avez peur que vos lacunes ne gâchent votre plaisir de jouer et être la risée de vos amis rôle-playeurs ?

Pas de panique !
Voici un petit récapitulatif de l'Histoire autour de notre contexte !



Jacques Ier et VI
Roi de Grande Bretagne et d’Écosse



Notre histoire commence, en 1605, soit deux ans après l'arrivée au pouvoir sur le trône des Iles Britanniques de Jacques Ier (James Ier en anglais). Il ne faut pas le confondre avec Jacques Ier Stuart, roi d’Écosse, non non ! Celui là à régner dans les années 1400. Notre Jacques Ier était avant de devenir roi d'Angleterre et d'Irlande, connu sous le nom de Jacques VI roi d’Écosse (Seumas VI Stiùbhairt en écossais gaélique). Il est monté sur le trône de l’Écosse en 1567 puis sur le trône de l'Angleterre et de l'Irlande en 1603. Il règne donc à partir sur cette date sur tous le Royaume-Uni. Cependant, il est important de souligner que chacun des royaumes (Irlande, Angleterre et Ecosse) conservent leur indépendance et leurs institutions propres, jusqu'à la mort du roi.

Jacques devient roi d'Écosse à l'âge d'un an, après que sa mère, Marie Ire*, a été contrainte d'abdiquer en sa faveur. Quatre régents se succèdent jusqu'à sa majorité, en 1578, mais il ne prend réellement en main les rênes de l'État qu'en 1583. En 1603, il succède à Élisabeth Ire*, dernière représentante de la maison Tudor, sur le trône des royaumes d'Angleterre et d'Irlande. À compter de cette date, il s'installe en Angleterre, ne retournant qu'à une seule reprise en Écosse en 1617, et se donne le titre de « roi de Grande-Bretagne et d'Irlande ».

Marie Ire et Elizabeth Ire:
 


Jacques Ier et les Highlands



La suppression du titre de Seigneur des Îles par Jacques IV (son arrière grand-père) en 1493 entraîne une période de troubles sur la côte ouest de l'Ecosse. Si le roi a subjugué la puissance militaire des Hébrides, lui et ses successeurs immédiats ne montrent ni la volonté, ni la capacité d'y substituer une autre forme de gouvernement. Aussi le XVIe siècle est une période connue sous le nom de linn nan creach (le temps des raids).
De plus la Réforme n'a pas eu un effet immédiat sur le Gàidhealtachd, creusant le fossé religieux entre la périphérie et le pouvoir central. En 1540, Jacques V se rend dans les Hébrides, forçant les chefs de clan à l'accompagner. Il s'en est suivi une période de paix, mais les hostilités entre clans reprirent de nouveau. Les Hébrides étaient perçues au XVe siècle à la fois comme le berceau de la chrétienté écossaise et comme une nation de barbares sans foi, ni loi. Cette image était en train de se transformer sous le règne de Jacques VI. Le gaélique écossais, parlé couramment par Jacques IV, et probablement par Jacques V, est connu du temps de Jacques VI comme Erse ou Irlandais, suggérant une origine étrangère. Perçu comme une des causes du retard des highlanders, le Parlement écossais a cherché à abolir cette langue.

C'est dans ce contexte qu'en 1598, Jacques VI autorise quelques nobles du Fife à coloniser l'Île de Lewis. Le débarquement a lieu à Stornoway mais ils sont repoussés par les troupes locales commandées par Murdoch et Neil MacLeod. Les colons essaient une nouvelle fois sans succès en 1605. Ce n'est qu'à la troisième tentative en 1607 qu'ils réussissent à s'implanter. Les statuts d'Iona de 1609 obligent les nouveaux colons à :

 

Faire éduquer leurs héritiers dans des écoles protestantes anglophones

Soutenir les pasteurs protestants dans les paroisses des Highlands 

Éliminer les bardes 

Rendre des comptes régulièrement à Édimbourg et répondre de leurs actions

C'est le début du processus visant l'extirpation des langues gaéliques et la destruction de la culture traditionnelle.

Dans les Îles du Nord, Patrick Stewart, comte des Orcades résiste aux statuts d'Iona mais fut emprisonné. Son fils naturel, Robert entre à son tour en rébellion, mais sera pendu en même temps que son père. Leurs biens sont confisqués, et les îles Orcades et Shetland sont annexées à la Couronne.



Et c'est ainsi que s'achève ce premier sujet sur l'Histoire. J'espère qu'il vous aidera à mieux vous y retrouver et permit d'éclairer votre vision de l'Histoire et des événements.
Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   Lun 15 Juin - 17:55



CLANS D'ECOSSE




Historique

La société traditionnelle écossaise fonctionne sur le mode du clan. L'appartenance à un clan se signale par le nom patronymique et les couleurs particulières du tartan, c'est-à-dire le motif que l'on retrouve sur le kilt. Cependant, cette méthode d'identification est relativement récente et remonterait au XVIIIe siècle. Avant cette période les tartans étaient le plus souvent fabriqués avec la teinture issue de plantes poussant localement ; plusieurs membres de clans différents pouvaient très bien porter des tartans similaires. L'appartenance à un clan spécifique était alors démontrée par le port d'un brin de végétal qui était la plante fétiche du clan et était accroché au couvre-chef : Tam o' Shanter (béret) ou Glengarry (calot). Il existe également un autre moyen d'identification : un insigne (crest badge) portant les armoiries du clan, accroché également au couvre-chef.


Origine


Le terme clan est directement issu du mot gaélique écossais « clann », qui désigne les enfants, au sens de jeune membre de la famille, les enfants en général étant désignés du mot « leanabh ». Chaque clan est ainsi en théorie le regroupement des membres d'une vaste famille, descendant tous d'un ancêtre commun, et reconnaissant l'autorité patriarcale du chef du clan. À l'intérieur de celui-ci, les septs, sont des branches de la famille principale ; ils disposent généralement de leur propre tartan. Samuel Johnson décrit ainsi la genèse des clans écossais :

Samuel Johnson a écrit:
Le terme clan est directement issu du mot gaélique écossais « clann », qui désigne les enfants, au sens de jeune membre de la famille, les enfants en général étant désignés du mot « leanabh ». Chaque clan est ainsi en théorie le regroupement des membres d'une vaste famille, descendant tous d'un ancêtre commun, et reconnaissant l'autorité patriarcale du chef du clan. À l'intérieur de celui-ci, les septs, sont des branches de la famille principale ; ils disposent généralement de leur propre tartan. Samuel Johnson décrit ainsi la genèse des clans écossais :

   « Les habitants des montagnes forment des races distinctes, et prennent garde à préserver leurs généalogies. Les hommes d'un district isolé mêlent nécessairement leur sang en se mariant entre eux, et forment enfin une seule famille, avec un intérêt commun dans l'honneur et la disgrâce de chacun de ses individus. Ainsi commence cette union d'affections, et cette coopération d'efforts, qui constitue un clan. Ceux qui se considèrent anoblis par leur famille, vont tenir leurs ancêtres en haute estime, et ceux qui des générations durant ont vécu ensemble au même endroit, vont perpétuer les histoires locales et les préjugés héréditaires. Ainsi, chaque habitant des Highlands peut parler de ses ancêtres, et dénombrer les outrages que leur ont infligé les mauvais voisins de la vallée d'à côté. »

A journey to the western islands of Scotland (1775)


Evolution et Fonctionnement

 Rôle du chef

L'autorité du chef est absolue et il décide du devenir du clan, de ses alliances et de ses guerres. Jusqu'à la bataille de Culloden, le clan a constitué la structure fondamentale de la société écossaise. La cohérence de ce modèle faisait passer l'intérêt collectif que représentait le clan avant l'individualité de ses membres. Ainsi, lorsque l'un d'entre eux, accusé de vol, échappait à la justice, un autre homme du même clan pouvait être jugé à sa place.

Avec le délitement de la société traditionnelle et l'interdiction du 1er août 1747 de porter le Kilt, le chef du clan devient laird, propriétaire terrien, secondé par le tacksman dans l'administration de ses domaines. Ce dernier est souvent un parent proche du laird, auquel il paye une rente pour les terres qui lui sont allouées. Sa charge est semi-héréditaire, au sens que si une même famille occupe la terre durant plusieurs générations, elle la quitte à la fin du bail et perd ainsi son statut dans le clan. Toutefois, certaines familles de tacksmen ont conservé indéfiniment leur statut ; il s'agit dans ce cas des familles situées à la tête du sept d'un clan.

Composition des noms

Le préfixe "Mac" au début de la plupart des noms propres veut dire « fils » en gaélique écossais ; ainsi, Andrew MacDonald est parmi les « fils de Donald ».
En gaélique, lorsqu'il s'agit d'une femme, Mac est remplacé par Nic, qui est la contraction de terme nighean mhic, qui veut dire « fille du fils ». Ainsi, en gaélique, NicDhòmhnaill, veut dire en réalité « fille de MacDonald » (ou si l'on préfère « fille du fils Donald ») plutôt que « fille de Donald ».

Par ailleurs, si tous les membres du clan portent le même nom de famille, qui est celui du clan, traditionnellement, seul le chef se réclame de ce nom. Ainsi, le chef du clan MacFarlane sera appelé « MacFarlane », sans référence à son prénom, et sans utiliser la formule de politesse « monsieur » ; les hommes de qualité du clan seront appelés par leur nom complet, selon les conventions habituelles. En revanche, les membres mineurs seront appelés par leur seul prénom, auquel sera accolé leur lieu de résidence, par exemple « Iain de Tallisker ».

Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   Lun 15 Juin - 17:56


CARTES ET TOPOGRAPHIE
DE L'ÉCOSSE

A bien regarder Wink











Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   Lun 15 Juin - 18:07


LOIS DE SUCCESSIONS
Important !

Par genre :
 cognatique : Uniquement les hommes peuvent gouverner et hériter. Et cas d'absence d'héritier mâle direct, la succession peut revenir à un frère, un oncle par exemple.
 agnatique : Les femmes peuvent hériter et régner sur un pied d'égalité avec les hommes.
 agnatico-cognatique : Les femmes peuvent hériter et gouverner uniquement si il n'y a aucun homme valide dans la dynastie. Si un duc meurt par exemple et n'a pour héritier qu'une fille et qu'il n'a si frère, ni fils, sa fille héritera seulement dans ce cas de figure là.

Par types :
 primogéniture : Le premier enfant hérite dans l'ordre des naissances. Si l'aîné meurt, le second prendra le relais, etc.
 ultimogéniture : Le dernier enfant hérite dans le sens inverse des naissances.
 par ancienneté : Le plus âgé de la dynastie hérite. Si le chef de clan meurt par exemple, c'est le membre le plus âgé de son clan (homme ou femme) qui prendra sa place.
élections : Le futur dirigeant est élu entre toutes les personnes du clan.

Par exemple, nous sommes passés en Angleterre actuelle d'une Primogéniture Cognatique (1er enfant mâle) à une Primogéniture Agnatique (1er enfant quelque soit le sexe).
Attention ! Faire entrer son enfant dans les ordres les disqualifie automatiquement de la succession !




LES TYPES DE MARIAGES
Important !

 Mariage classique : l'homme prend possession de sa femme et ses héritiers feront partis de sa dynastie.
 Mariage matrilinéaire : les héritiers feront partis de la dynastie de l'épouse. Important lorsque la dynastie ne dépend plus que d'une femme !



HIÉRARCHIE DES TITRES
Important !

En grandes lignes, ça fait : Roi d'Angleterre, Ecosse et Irlande > Ducs > Comtes > Barons > Peuple.
Après si on affine un peu ça doit donner quelque chose comme :
1- Roi (qui est aussi le chef de l'Eglise Réformée)
2- Famille royale princière
3- Ducs (un duché comporte plusieurs comtés et le duc peut être comte de l'un de ces comtés. Par exemple, le Duc de Bretagne peut posséder en plus le comté de Vannes  et a sous sous son commandement les autres autres comtés bretons)
4- Comtes - Marquis (les marquisats sont avant tout des zones militaires)
5- Barons (qui dépendent du comte)
6- Peuple

Si on veut placer les Highlanders sur ce schéma, c'est aussi un système hiérarchique en vertical :
1- Chef de clan (qui peut être comte ou baron)
2- Famille proche masculine (+ la femme du chef mais ça dépends des clans)
3- Les guerriers les plus braves, les plus courageux et les plus forts. Ils doivent avoir fait leurs preuves, notamment sur les champs de batailles
4- Guérisseur, Prêtres
5- Peuple
Quant à la succession, ça dépends des règles de clans : primo-cognatique ou primo agnatico-cognatique le plus souvent ou par ancienneté. Cependant il peut exister par élections c'est beaucoup plus rares, tout comme l'ultimogéniture et les matriarcats.
Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   Ven 19 Juin - 15:10



LA CULTURE





Culture

Apogée de la Renaissance anglaise, l'ère élisabéthaine fut un âge d'or artistique et culturel : la littérature, la poésie, le théâtre (dit théâtre élisabéthain) s'y épanouirent sous l'impulsion de Christopher Marlowe, de William Shakespeare et de Ben Jonson. La puissance et l'influence de l'Angleterre dans le monde s'y affirmèrent, tandis que la réforme protestante s'ancra profondément dans l'âme nationale.

L'ère élisabéthaine est d'autant plus remarquable qu'elle contraste fortement avec les deux périodes qui l'encadrent. Elle fut une brève période de paix civile, après la difficile réforme anglaise et avant les conflits sanglants qui allaient opposer catholiques et protestants, puis Parlement et monarchie au XVIIe siècle. Le conflit entre catholiques et protestants fut suspendu, pendant un temps, par le Règlement religieux élisabéthain, et le parlement n'était pas encore assez puissant pour s'opposer à l'absolutisme royal.

Ce fut aussi pour l'Angleterre une époque de prospérité en comparaison aux autres nations d'Europe. La Renaissance italienne était terminée, sous le poids de la domination étrangère en Italie. La France était enlisée dans ses propres guerres de religion, qui n'allaient s'achever qu'en 1598 avec l'édit de Nantes. En partie pour cette raison, le règne d'Élisabeth vit pour la première fois depuis des siècles une paix durable entre la France et l'Angleterre. Le seul grand rival restait l'Espagne, à laquelle l'Angleterre se heurta aussi bien en Europe qu'en Amérique. Ces rivalités aboutirent à la guerre anglo-espagnole de 1585 à 1604. À la destruction de l'Invincible Armada par les Anglais en 1588 répondit la victoire espagnole sur l'expédition Drake-Norris en 1589. Quelque temps plus tard, l'Espagne apporta son soutien aux catholiques irlandais dans leur lutte contre l'Angleterre et infligea une série de défaites aux forces britanniques. Ce conflit retentit sur l'économie anglaise qui avait été restaurée sous la direction prudente d'Élisabeth. La rivalité avec l'Espagne entrava la colonisation et le commerce anglais jusqu'à la signature du traité de Londres en 1604.






Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


























Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'Histoire pour les débutants (recommandé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Histoire pour les débutants (recommandé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Highlander ::  :: Réglement et Contexte :: Mon Point Histoire-