My Highlander



 

Nous sommes actuellement en plein mois de Novembre 1605.
L'Automne glacé des Highlands recouvrent les plaines et les champs d'une fine pellicule de glace tandis qu'un soleil timide s'élève à l'horizon.

2/4

Afin d'avoir un meilleur rendu du forum, n'hésitez pas à télécharger la police BlackKnightFLF !
Pour plus d'informations, cliquez ici

3/4

Les inscriptions pour le premier event sont ouvertes !
Venez vous inscrire ici

4/4

Le forum vient d'ouvrir officiellement ses portes !
Consultez les MàJs ici

1/4

Partagez | 
 

 Les Clans officiels d'Ecosse et leurs domaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Les Clans officiels d'Ecosse et leurs domaines   Ven 19 Juin - 23:15



LES CLANS OFFICIELS D'ECOSSE

Voici un petit sujet librement adapté sur du site Clans et Tartans afin d'expliciter quels sont les clans "officiels" d'Ecosse, les plus connus et surtout, dans quelle région habitent-ils.


CLANS D'ECOSSE
CARTE


Cliquez pour agrandir !


BRODIE

Formant une des anciennes tribus du Morayshire, les Brodie tiennent leur nom de Brodie, situé près de Forres. Malcolm était thane, ou chef, de Brodie à l'époque d'Alexandre III et, vers 1311, son fils Michael reçut une charte de Robert Bruce transformant le vieux thanage celtique en baronie.






BUCHANAN

Fils d'un roi de l'Ulster, Ansalen O'Cain, ancêtre des Buchanan, aurait reçu de Malcolm II les terres du Buchanan sur le loch Lomondside pour ses services rendus dans la lutte contre les Danois. L'île de Clarinch devint plus tard le point de rassemblement du clan en période de guerre. Les Buchanan se rallièrent au parti de Bruce pendant la guerre d'Indépendance et se battirent à Flodden où leur chef fut tué. Ils prirent part également aux batailles de Pinkie et de Langside.






CAMERON

Pendant longtemps, le territoire du clan Cameron s'est situé principalement dans le Lochaber. Le premier chef du clan attesté historiquement fut Donald Dhu, considéré comme le onzième chef, dont on sait qu'il s'est battu, en 1411, aux côtés du seigneur des îles à Harlaw. Les Cameron étaient des vassaux des Lords of the Isles jusqu'à ce qu'ils se rallient au clan Chattan en 1429. Les terres du capitaine du clan Cameron furent érigées en baronnie de Lochiel par une charte du roi Jacques V. Achnacarry a été le siège de Cameron de Lochiel, chef du clan, depuis l'époque d'Ewen Cameron, 17e baron de Lochiel, surnommé Lochiel le Grand.






CAMPBELL

Les Campbell ont représenté de tout temps une force prédominante dans les Western Highlands. Issus de Diarmid O'Duine, ils tiennent leur nom, d'origine celte, du clan Duihne. Au XIIIe siècle, Archibald Campbell reçut par mariage la suzeraineté sur Lochow. Colin, ancêtre des Campbell d'Argyll, fut fait chevalier en 1280. Les chefs qui lui succédèrent tiennent de lui le patronyme de MacCailein Mhor. Neil, fils de Colin, ayant épousé Marjorie Bruce, les Campbell jouèrent dès lors un rôle de premier plan dans les affaires du pays, soutenant le plus souvent la Couronne. En 1464, Colin, premier comte d'Argyll, devint maître de la Maison royale et, en 1483, grand chancelier d'Ecosse. Depuis 1472, Inveraray Castle, sur le loch Fyne, a été la résidence des chefs Campbell. Archibald, quatrième comte, a été un des principaux partisans de la Réforme.




CLAN CHATTAN

Le clan Chattan était à l'origine une communauté tribale, ou une confédération de clans, placé sous l'hégémonie des MacKintosh dans le Lochaber, le Strathnairn et le Badenoch, comprenant les Farquharson, les Shaw, les MacPherson, les MacGillivray, les McBain, MacQueen et MacLean de Dochgarroch.





CHISHOLM

Les Chisholm tiennent leur nom de Chisholm, dans le Roxburghshire. Ils se sont établis dans les Highlands en 1359, lorsque Robert Chisholm du domaine du même nom succéda à son grand-père maternel, Robert Lauder, comme connétable royal du château Urquhart tout en héritant de ses terres dans le Moray, à proximité d'Elgin et de Nairn. Son fils Alexander épousa l'héritière d'Erchless et de Strathglass, dans l'Inverness-shire, domaines ayant appartenu à l'origine aux anglo-normands Bisset.





COCHRANE





COLQUHOUN

Les Colquhoun tiennent leur nom de leurs terres de Colquhoun, sur le loch Lomondside. Celles-ci furent octroyées à Humphrey de Kilpatrick à l'époque d'Alexandre II. Depuis que Robert Kilpatrick de Colquhoun épousa la fille du maître de Luss, les chefs Colquhoun s'appellent Colquhoun de Luss et leur résidence se trouve à Rossdhu, le cap Noir, sur le loch Lomond. Les Colquhoun subirent de lourdes pertes au cours d'un affrontement avec les MacGregor à Glenfruin en 1602.






CUMMING

Les Cumming, Comyn ou Cummin étaient d'origine normande. William Comyn, le premier à s'établir en Ecosse, devint chancelier d'Ecosse à l'époque du roi David et se vit allouer une terre à Roxburgh. Après 1230, les Comyn devinrent seigneurs de Badenoch et tinrent une bonne partie du Lochaber et du Great Glen. En 1242, à la suite de mariages avec des héritières de la dynastie celte, Alexander Comyn devint comte de Buchan, Walter comte de Menteith et John comte d'Angus. Dès cette époque, près d'un quart des comtes écossais étaient des Comyn, avec autant de sang celte que de sang normand. Leur chef Comyn le Noir faisait partie des prétendants à la Couronne d'Écosse. Son fils Comyn le Rouge fut poignardé par Robert Bruce qui, pendant et après la longue guerre qui s'ensuivit, parvint en grande partie à détruire la lignée des Comyn. Depuis le Moyen Age, leurs chefs tenaient la baronnie d'Altyre, près de Forres, où ils résident toujours.






DRUMMOND

Les Drummond tiennent leur nom de Drymen, ou Drummond, dans le Stirlingshire. Malcolm Drymen, ou Drummond, combattit aux côtés de Robert Bruce à Bannockburn et contribua pour beaucoup à la victoire en truffant les abords de l'armée écossaise de chausses-trapes et de piques destinées à gêner la cavalerie anglaise. "Marche avec prudence", la devise des Drummond, fait allusion à cet épisode. Au XIVe siècle, John Drummond devint John Drummond de Stobhall, lieu resté la résidence de sa descendance. La baronnie de Drummond fut créée en 1488 en faveur de John Drummond et, en 1605, le quatrième seigneur de Drummond fut fait comte de Perth. Les Drummond étaient d'ardents partisans des Stuarts.






FARQUHARSON

Les Farquharson d'Invercauld, dans l'Aberdeenshire, forment une branche importante du clan Chattan. Leur lignée remonte à Farquhar, fils de Shaw de Rothiemurchus, propriétaire des collines de Mar. Donald, fils de Farquhar, épousa Isobel Stewart, héritière d'Invercauld.

Leur fils Finlay, tombé au champ de bataille de Pinkie, en 1547, est l'ancêtre officiel du clan. Ardents partisans des Stuarts.






FORBES

Le clan Forbes descend d'Ochonachar. Au Moyen Age, les collines de Forbes, dans l'Aberdeenshire, étaient hantées par un ours redoutable qui semait la terreur dans cette partie du Donside, massacrant neuf vierges près du puits aux neuf Vierges de la paroisse de Forbes. Ochonochar, ayant débarrassé le pays du plantigrade, s'établit dans le territoire qu'il avait délivré. John Forbes de Forbes, qui vécut sous le règne de Robert Il et de Robert III, eut quatre fils. L'aîné Alexander fut anobli par le roi Jacques 1er en 1442 qui le fit pair du royaume. Ses trois fils cadets donnèrent naissance aux familles de Pitsligo, Culloden, Waterton et Foveran. Les collines de Forbes, qui formèrent le fief de Forbes, appartiennent toujours à l'actuel Forbes, premier baron d'Écosse, qui réside à Balforbes, dans le Donside. Ses armes comportent trois têtes d'ours muselés. L'ours était l'animal sacré des Celtes qui l'appelaient arth. Arthur a été longtemps un prénom populaire chez les Forbes.






FRASER

Les Fraser sont d'origine normande. Au XIe siècle, des chevaliers angevins, appelés Frezel, donnèrent leur nom à la seigneurie de La Frézelière. En 1160, Simon Fraser possédait des terres dans l'East Lothian. Simon, son descendant, fut un grand partisan de William Wallace et du roi Robert Bruce. Capturé par les Anglais, il fut conduit à Londres et exécuté " avec grande cruauté ". Son successeur, Sir Andrew, reçut les terres de Lovat, dans l'Inverness-shire, par sa femme, fille du comte d'Orkney (des Orcades) et de Caithness, un descendant de Sir David de Graham et des Bisset. Simon, fils aîné de Sir Andrew, a donné au chef du clan Fraser of Lovat le nom de MacShimi, fils de Simon. Au XVe siècle, Sir Hugh Fraser of Lovat fut annobli et devint Lord Fraser of Lovat.






GORDON

Le nom Gordon provient de la paroisse de Gordon, dans le Berwickshire. Les Gordon, d'origine normande, se sont établis dans le sud de l'Ecosse au XIIe siècle. Au début du XIVe siècle, le roi Robert Bruce octroya à Sir Adam de Gordon des terres à Strathbogie, dans l'Aberdeenshire. En 1449, Alexander Gordon fut fait comte de Huntly. George, Quatrième comte de Huntly, devint chancelier d'Ecosse en 1547. George, Sixième comte de Huntly, qui battit Argyll à la bataille de Glenlivet, fut fait marquis en 1599.






GRAHAM

Les Graham sont d'origine anglo-normande. William de Graham signa comme témoin la charte de l'abbaye de Holyrood en 1128 et se vit octroyer les terres d'Abercorn et de Dalkeith, dans le Midlothian. Sir John de Graham se battit pour Wallace et fut tué en 1298 à la bataille de Falkirk. Sous le règne de Jacques 1er, Sir William Graham épousa Mary Stewart, fille du roi Robert III. Cette union donna naissance aux Graham of Claverhouse. En 1504, Lord William Graham fut fait comte de Montrose.






GRANT

Les Grant sont d'origine normande. Sir Laurence le Grant était Sheriff d'Inverness en 1258. Les Grant, qui défendaient Wallace, devaient devenir le clan dominant de Glen Moriston, Glen Urquhart et Strathspey. Leur lieu de rassemblement est Craigellachie et leur slogan "Tiens bon". Répondant à l'origine au nom de Grant de Freuchie, ils prirent au XVIe siècle celui de Lairds de Grant. Quand Jacques VI voulut l'annoblir, le chef de l'époque déclina poliment en demandant : " Et qu'en sera-t-il de Laird O'Grant ?" Lors du soulèvement jacobite, le clan prit le parti des Hanovre, à l'exception des Grant de Glenmoriston, qui optèrent pour celui des jacobites. Le chef du clan Grant est Lord Strathspey.






GUNN

L'ancêtre éponyme des Gunn s'appelait Gunni, un Viking des Orcades, dont la femme Ragnhild apporta en dot de grands domaines situés dans le Caithness et le Sutherland. Les Gunn se réclament d'Olaf le Noir, un roi viking de Man et des îles occidentales. Formant un clan militaire, ils guerroyèrent contre le clan Keith, les Mackay et les comtes de Caithness et de Sutherland, avant d'être mis en pièces par le comte de Sutherland au loch Broom, en 1585. Lors du soulèvement jacobite de 1745, les Gunn se battirent du côté des Hanovre. Le vieux château de Hallburg fut une des premières forteresses des chefs Gunn. Plus tard, ils s'établirent au château de Killearnan.





HAMILTON





KENNEDY





LAMONT

Les Lamont, qui descendent d'Aodh O'Neill, roi d'Irlande du Nord au XIe siècle, ont possédé à une époque une grande partie de Cowal, dans l'Argyll.





LINDSAY

D'origine anglo-normande, les Lindsay ont siégé comme barons au Parlement écossais depuis le milieu du XIIe siècle. Sir Alexander de Lindsay fut fait chevalier par le roi Edouard 1er d'Angleterre, ce qui ne l'empêcha nullement de se battre aux côtés de Wallace et de Bruce contre les Anglais, mais qui lui coûta toutes ses terres en Angleterre. David Lindsay de Glenesk fut fait comte de Crawford en 1398 et épousa une fille de Robert II. Suzerain du district de Strathnairn, il fut également amiral d'Ecosse. Les Lindsay ont perdu, depuis lors, leurs jouissances dans les Highlands. Sir David Lindsay du Mount, Lord Lyon maître d'Armes, qui appartenait à une branche cadette, fut en son temps un célèbre poète écossais.






MACALISTER






MACCORMACK






MACDONALD

Longtemps le plus puissant de tous, le clan Donald descend de Donald, petit-fils de Somerled, roi des îles et Lord d'Argyll et de Kintyre. Au XVe siècle, les MacDonald, qui prirent le titre de seigneur des îles, tenaient toutes les îles du Sud et une partie des îles du Nord. Good John d'Islay (John le Bon) est censé être le Premier seigneur des îles, à partir de 1354. Par son premier mariage avec l'héritière des MacRuari, il acquit les Hébrides extérieures et Garmoran, y compris le Moidart, le Knoydart et le Morvern. Cet héritage fut transmis à son fils aîné, Ranald, qui devint le vassal de son frère cadet Donald, fils d'un deuxième mariage de John avec Margaret, la fille de Robert II. Il nomma Donald seigneur des îles et Grand Chef - High Chief - du clan Donald. Le jeune frère de ce dernier, lain Mor the Tanist (lain Mor l'Héritier), qui épousa l'héritière des Bisset originaires des Glens d'Antrim, donna naissance aux MacDonald d'Islay et Kintyre, et aux MacDonell, comtes d'Antrim. De Ranald naquirent les Macdonald de Clanranald et la branche cadette, les Macdonell de Glengarry.





MACDOUGALL

Les MacDougall descendent de Dougall, fils aîné de Somerled, roi des lies. Dougall se fit appeler "Roi des îles du Sud et Lord de Lorne". Après 1164, Dougall tenait l'Argyll et Lorne avec Muli, Lismore, Kerrera, Tiree et Cou. Son fils Duncan et son petit-fils Ewan édifièrent des châteaux à des points stratégiques, y compris Dunstaffnage, Dunollie, Duntrune et Dunchonnel. Le troisième chef MacDougall fut Eoghan d'Argyll, roi des Hébrides et Lord de Lorne. Alexander, fils d'Eoghan, épousa une fille de Comyn le Rouge, qui fut assassiné par Robert Bruce à Dumbries. Dès lors, les MacDougall devinrent des ennemis acharnés de Bruce et, après sa victoire, leurs biens leur furent immédiatement confisqués. Mais le Sixième chef, en épousant la petite-fille de Bruce, récupéra la suzeraineté de Lorne.





MACDUFF

Traditionnellement, MacDuff était le patronyme des anciens comtes de Fife. Outre les terres qu'ils possédaient dans les Lowlands, les chefs du clan MacDuff avaient de vastes possessions dans les Highlands. Selon la légende, c'est MacDuff, Premier comte de Fife et ancêtre éponyme du clan, qui vainquit MacBeth et restaura Malcolm Canmore sur le trône d'Ecosse. La tradition voulait que le chef du clan MacDuff couronne le roi des Ecossais. Comme les MacDuff constituaient le premier clan de l'Ecosse médiévale, leur chef, le comte de Fife, arborait un lion rouge sur son blason. Le dernier fils du Quatrième comte, qui décéda en 1139, fut Hugh, fondateur de la grande famille des Wemyss de Wemyss, dans les Lowlands.




MACFARLANE

Les MacFarlane descendent des comtes celtes de Lennox. Leur ancêtre éponyme Farlane a vécu sous le règne du roi David 1er. Leur territoire se situait à l'amont du loch Lomond. Aussi indisciplinés, semble-t-il, que leurs voisins les MacGregor, ils furent, comme eux, bannis. Sir lain MacFarlane, "capitaine du clan Pharlane", fut tué à Flodden. Son petit-fils Duncan MacFarlane de Tarbet, à la tête de cent cinquante hommes, "bien armés, en cottes de maille", tomba sur le champ de bataille de Pinkie en 1547.





MACGREGOR

Les terres du clan Gregor se situent à l'origine dans les trois glens, Glen Orchy, Glen Strae et Glen Lochy. A partir de Glenstrae, ils gagnèrent Glengyle et Roro. Leur ancêtre éponyme, Gregor, aurait été un des fils du roi Alpin of the Golden Bridies (Alpin les Brides d'Or). Leurs terres étant situées aux confins du Perthshire et de l'Argyll, ils eurent lourdement à pâtir du voisinage des Campbell, qui finirent par récupérer la majeure partie de leur territoire. Privés d'une base fixe, ils se mirent à marauder et devinrent des proscrits. A la suite de leur victoire sur les Colquhoun à Glen Fruin, en 1603, ils furent bannis par Jacques VI d'Ecosse (Jacques 1er d'Angleterre), qui ordonna leur extermination.





MACKAY

Les Mackay descendraient de l'ancienne maison royale de Moray. Leurs territoires se situaient à l'extrême Nord-Ouest de l'Ecosse. Ils auraient fait partie des Hommes de Moray, qui auraient été chassés du Moray par le roi Malcolm IV en 1160. Leur chef, Magnus, se battit à Bannockburn pour Robert Bruce. En 1427, leur successeur Angus Dubh pouvait lever jusqu'à 400 hommes. Sir Donald Mackay fut annobli par Charles 1er et devint Lord Reay en 1628. Lors des insurrections de 1715 et de 1745, les Mackay prirent le parti du gouvernement.




MACKENZIE

Les Mackenzie descendraient de Gilleon Na H'Airde, ancêtre des O'Beolan, comtes de Ross. En 1362, David II accorda une charte à Murdo, fils de Kenneth. Les Mackenzie se sont, en quelque sorte, élevés sur les ruines du clan Donald, dont ils étaient les vassaux. En 1427, leur chef avait déjà deux mille partisans. En 1447, le roi Jacques III concéda à Alastair Mackenzie de Kintail de vastes terres comprenant Strathcoman. Sous son fils Kenneth, l'expansion se poursuivit. Kintail devint une baronie en 1508, pour laquelle chaque année un cerf devait être donné en tribut au roi. De là vient l'ancienne devise "Cuidiche an Righ", "tribut au roi", et la tête de cerf dans les armoiries du chef, tête dont il tient son titre gaélique de Caberfeidh, ou "Bois de cerf". A l'origine, Mackenzie se prononçait Mackingye - c'est ainsi que Sir George Mackenzie de Rosehaugh, procureur du XVIIe siècle, fut surnommé " Bruidy Mackingye", Mackingye le Sanguinaire. Les Mackenzie continuèrent d'étendre leur territoire à Ross, de Black Isle à Gairloch et de Kintail à Coigeach. Les MacRaes tenaient généralement pour eux le château d'Eilean Donan, leur place forte à l'Ouest. Au XVIIe siècle, ils construisirent près de Dingwall Brahan Castle, rendu célèbre par les prophéties du Brahan Seer.







MACKINTOSH

Les Mackintosh tiennent leur nom du gaélique Toisech, qui signifie "chef". Shaw, deuxième fils de Duncan, deuxième comte de Fife, fut le premier chef Mackintosh. Pour ses services dans la répression des rebelles du Moray en 1160, il reçut de vastes possessions au nord de l'Ecosse et devint connétable d'Inverness Castle. Le sixième chef soutint le parti de Robert Bruce pendant la guerre d'Indépendance. Vers la fin du XIIIe siècle, les chefs du clan Mackintosh devinrent également capitaines du clan Chattan à la suite du mariage d'Angus Mackintosh avec Eva, fille du capitaine de la confédération de l'époque. A l'origine, le siège de "The Mackintosh ", comme on appelait leur chef, se trouvait dans une île du loch Moy.








MACKINNON

Fingon, ancêtre éponyme des Mackinnon, vivait au XIIIe siècle. La main qui tient une croix sur le blason des Mackinnon rappelle sa parenté avec Saint Columba. Au XIVe siècle, un autre Fingon, frère de Nial, le chef Mackinnon, fut désigné pour être abbé mitré d'Iona. Surnommé l'Abbé vert et considéré comme "un conseiller subtil et malfaisant", il se serait rebellé contre le seigneur des îles. Après quoi, les Mackinnon perdirent une bonne partie de leurs terres de Mull au profit des Maclean, restés loyaux envers leur suzerain. Le centre du pouvoir des Mackinnon passa ainsi sur l'île de Skye, où ils acquirent la totalité de Strathairdale.







MACLACHLAN

Les MacLachlan tiennent leur nom de Lachlan Mor, qui vécut près du loch Fyne au XIIIe siècle. Le château Lachlan reste le siège du chef actuel. Les MacLachlan descendent des O'Neill, rois d'Irlande du Nord, dont les ancêtres remontent au IVe siècle.









MACLAREN

Les MacLaren tiennent leur nom de Laurence, abbé d'Achtow dans le Balquhidder, qui vécut au XIIIe siècle dans l'ancien comté de Strathearn. Lorsque les MacGregor furent chassés de leurs terres par les Campbell, ils se réfugièrent dans le territoire des MacLaren. Ceux-ci formaient un clan militaire, qui se battit à Flodden et à Pinkie, ainsi qu'aux côtés de Montrose à Inverlochy.








MACLEAN

Les MacLean font remonter leurs origines aux anciens rois gaéliques de Daîriada. Leur ancêtre éponyme Gillean of the Battleaxe, se battit à la bataille de Largs, en 1263. Son descendant, lain Dhu, s'établit à Mull. Lachlan Lubanach, fils d'Iain, qui épousa Mary, fille du seigneur des Iles, fut l'ancêtre des Maclean de Duart, chefs du clan Gillean. De son fils cadet, Aechan Reganach, sont nés les Maclean de Lochbuie, qui changèrent par la suite leur nom en "Madame". Eachan Reaganach donna aussi le jour aux Maclean de Dochgarroch, dans l'Inverness-shire, qui s'attachèrent au clan Chattan vers 1460 pour des raisons géopolitiques. Les Maclean d'Ardgour et Coil étaient les cadets de Duart, de même que les intendants et les capitaines de Dunconnel dans les Iles de la mer. Vassaux des seigneurs des îles, les Maclean se battirent à Harlaw en 1411, où leur chef Red Hector of the Battles perdit la vie. Les seigneurs des îles ayant eu leurs biens confisqués, les Maclean devinrent des chefs indépendants. En 1496, Jacques IV fit de leurs terres de Duart une baronie féodale. En 1598, Sir Lachian Mor Maclean de Duart fut tué alors qu'il se battait contre les MacDonald à la bataille de Traigh Ghruineard, à Islay. Les Maclean soutinrent vaillamment la cause des Stuart et participèrent aux deux insurrections. Pendant des siècles, la grande place forte de Duart, qui domine le Sound of Muil, fut le siège des chefs Maclean.









MACLEOD

On attribue généralement aux MacLeod une origine viking, leur ancêtre éponyme Leod étant le fils d'Olaf le Noir, roi de Man et des îles du Nord. Leod laissa deux fils, Tormod, fondateur de Siol Tormod, les MacLeod de MacLeod et Harris, et Torquil, fondateur de Siol Torquil, les MacLeod de Lewis. Glenelg, sur le "continent" écossais, aurait été la première possession des MacLeod. Leod hérita des îles de Lewis et de Harris ainsi que d'une partie de Skye. Dunvegan, qui demeura en la possession de la même famille pendant plus de sept cents ans, reste à ce jour le siège de MacLeod de MacLeod.

Siol Tormod ayant soutenu Bruce pendant la guerre d'Indépendance, Malcolm, fils de Tormod, reçut en 1343 une charte du roi David Il lui concédant des terres à Glenelg. John MacLeod de MacLeod se battit pour le seigneur des îles à Harlaw en 1411. Huitième chef MacLeod, Alasdair Crottach, qui édifia la fameuse Fairy Tower à Dunvegan, repose aujourd'hui dans un superbe tombeau à St Clement's Rodil. Un autre grand chef MacLeod, Sir Rory Mor MacLeod, fut fait chevalier par Jacques VI (Jacques 1er d'Angleterre) en 1603, et poursuivit l'oeuvre d'Alasdair Crottach.

La célèbre piobaireachd, la complainte de Rory Mor, fut composée en son honneur par son joueur de cornemuse, Patrick Mor MacCrimmon.

- Aileas NicLeod







MACMILLAN

Les Macmillan seraient d'origine celte. Au XIIIe siècle, ils possédaient des terres sur les bords de la Tay. Au Moyen Age, gràce à un mariage avec une héritière MacNeill, ils s'établirent dans le Knapdale. Macmillan de Knap était le chef du clan. Il y avait, gravé dans le roc à Knop Point, dans le loch Suibhne, l'inscription suivante : "Le droit de Macmillan demeurera à Knap aussi longtemps que la vague frappera le rocher."






MACNAB

Macnab signifie "fils d'abbé ". Les chefs Macnab disent descendre d'Abraruadh, l'Abbé rouge de Glen Dochart et Strathearn, descendant du roi Fergus de Dairiada. Les terres du clan s'étendent sur les rives occidentales du loch Tay ainsi que dans Strathfillan et Glen Dochart. Angus Macnab étant le beau4rère de Comyn le Rouge, assassiné par Robert Bruce, il se rallia aux MacDougall dans leur campagne contre ce dernier. Après Bannockburn, la majeure partie des terres des Macnab furent confisquées, à l'exception de la baronie de Bovain, dans le Glendochart.






MACNAUGHTON

L'ancêtre des MacNaughton aurait été Nachtan Mor, qui vécut au Xe siècle. Au XIIIe siècle, les MacNaughton possédaient des terres sur les bords du loch Awe et du loch Fyne. Ils avaient pour places fortes Fraoch Eilean, Heathery Isle (l'île aux Bruyères), dans le loch Awe, et les châteaux de Dubh Loch, dans Glen Shira, et de Dunderave, sur le loch Fyne. Apparenté aux MacDougall de Lorne, leur chef Donald combattit aux côtés de ce clan contre Robert Bruce, ce qui lui coûta une bonne partie de ses biens. Sir Alexander MacNaughton fut tué à la bataille de Flodden, en 1513. Les MacNaughton demeurèrent fidèles aux Stuart.





MACNEIL

Les MacNeil descendent de Niali-des-neuf-otages, fondateur de la grande dynastie O'Neill, au Ve siècle. Niall, le premier chef, vint dans l'île de Barra au XIe siècle. Neil de MacNeil se battit pour Robert Bruce à Bannockburn. Le seigneur des îles, en 1427, accorda une charte de Barra et Boisdale à Gilleonan, le Neuvième chef. Les MacNeil restèrent fidèles aux seigneurs des îles pendant toute une partie du XVe siècle.

MacNeill de Barra est reconnu officiellement comme le chef de l'ensemble du clan. Lorsque le roi des Scots renversa le seigneur des îles, MacNeill reçut une charte royale lui confirmant la possession de Barra et de ses autres territoires. Les MacNeil firent l'objet de diverses critiques.






MACPHERSON

En gaélique, Macpherson signifie "fils de Parson" (fils de pasteur). Les Macpherson descendent de Duncan, pasteur de Kingussie, qui descendait lui-même d'Ewan Ban, fils de Muraich, chef du clan Chattan en 1173. Ils appartiennent au clan Chattan. Parmi les diverses familles de Macpherson, ce sont les Macpherson de Cluny qui devinrent les chefs. Andrew Macpherson de Cluny se battit pour Huntly à Glenlivet.





MACQUEEN





MALCOLM

Les Malcolm (ou Maccallum) se seraient établis dans le Lorne au cours du XIIIe siècle. Ranald Maccallum de Corbarron devint connétable de Craignish Castle en 1414. En 1562, Donald O'Challum se vit accorder une charte pour les terres de Poltalloch, dans la paroisse de Kilmartin. Son petit-fils, Zachary, Cinquième de Poltalloch, qui fit ses études à St Andrew's University, était une fine lame. Corbarron, ou Corrain, passa à Zachary Maccallum de Poltalloch vers la fin du XVIIe siècle.





MENZIES

Les Menzies sont d'origine anglo-normande. Sir Robert de Menzies, le premier chef, fut chambellan d'Ecosse en 1249. Les Menzies combattirent pour Bruce à Bannockburn. Fn 1487, Sir Robert de Menzies reçut une concession de terre, qui devint la baronie de Menzies.







MONCREIFFE

Les Moncreiffe tiennent leur nom de la colline de Moncreiffe, dans le Perthshire. Sir Matthew Moncreiffe de Moncreiffe fut confirmé dans la possession des terres de Moncreiffe en 1248. Celles-ci, ainsi que Culdares et Duneaves à l'embouchure de Glen Lyon, furent intégrées à la baronie de Moncreiffe en 1455. Sir John Moncreiffe fut tué à Flodden, en 1513. Le Douzième chef, Sir John Moncreiffe, fut fait baronet de la Nouvelle-Ecosse.







MORRISON

D'origine viking, les chefs Morrison devinrent brieves, ou juges héréditaires de l'île de Lewis. D'après la tradition, leur ancêtre, Ghille Mhuire, "serviteur de Marie", était un fils naturel du roi de Norvège qui, après avoir fait naufrage au large de l'île, fut déposé sur la grève accroché à un morceau de bois flotté. C'est pourquoi l'insigne du clan est un morceau de laminaire.





MUNRO

Les Munro étaient des vassaux des comtes de Ross. Le siège de leur chef se trouve à Foulis, dans le Ross-shire oriental. Traditionnellement, ils proviennent du Siol O'Cairn, dans le Moray du Nord. Hugh, premier chef à se faire appeler "de Foulis ", vivait au XIIe siècle. Robert Munro se battit à Bannockburn pour Robert Bruce. Après la chute des MacDonald, comtes de Ross, en 1476, les Munro reçurent la baronie de Foulis directement de la couronne.






MURRAY

Les Murray tiennent leur nom de la province de Moray, qui fut jadis un royaume autonome. Leur ancêtre, Freskin de Moravia, a eu pour descendance les Murray de Tullibardine, pères des ducs d'Atholl et des chefs du clan Murray d'Atholl. Sir William de Moravia, descendant de Freskin, acquit les terres de Tullibardine dans le Perthshire en 1282. En 1606, Sir John Murray de Tullibardine fut fait comte de Tullibardine par le roi Jacques VI (Jacques 1er d'Angleterre).





OGILVY

Les Ogilvy descendent de Gilbert d'Ogilvy, frère cadet du comte Gillebride d'Angus, qui donna à son fils Gilbert les terres d'Ogilvy dans l'Angus, au XIIe siècle. Sir Patrick Ogilvy, Sheriff de l'Angus, appelé vicomte d'Angus, commandait les forces écossaises qui combattirent en France aux côtés de Jeanne d'Arc contre les Anglais en 1429.





RAMSAY




ROBERTSON (clan Donnachaidh)


Les Robertson affirment descendre des vieux comtes celtes d'Atholl. Leur ancêtre éponyme, Donnchadh ou Duncan Reamhar, se battit pour Bruce à Bannockburn. En 1451, les terres du Quatrième chef Robert Riach, Grizzled Robert, furent érigées en baronie de Struan par Jacques Il en récompense "pour la capture du vil traitre, feu Robert de Graham", assassin de Jacques 1er ; cet épisode figure depuis lors dans les armoiries de Struan.





ROSS

Le clan Ross tient son nom - qui, en gaélique, signifie "cap" - de la province de Ross. Son aïeul, Fearchar Mac-an-t-sagairt d'Applecross, se rallia au roi Alexander II en 1215 en écrasant la rébellion dans le Moray et, en retour, fut fait comte de Ross. A la suite d'une rivalité entre le régent Albany et le seigneur des îles pour la possession du comté, celui-ci fut rendu à la couronne. Il fut restitué par la suite aux seigneurs des îles, puis finalement confisqué, ainsi que la suzeraineté, en 1476. A la mort de William, le Cinquième comte, Hugh, son demi-frère cadet prit la tête du clan en 1372. I1 est l'aïeul des Ross de Balnagowan, qui demeurèrent la principale famille du clan pendant plus de trois siècles.






SINCLAIR

Les Sinclair sont d'origine normande, leur nom étant dérivé de Saint Clair-sur-Elle, près de Saint-Lo, en Normandie. En l'an 1280, leur chef,William Sinclair, Sheriff d'Edimbourg, se vit octroyer la baronie de Rosslyn. Le fils, Henry, se battit pour Bruce à Bannockburn, tandis que William, le fils d'Henry, qui combattait les Sarrazins en Andalousie, était assassiné. Grâce au mariage de son père avec Isabella, comtesse d'Orkney, le petit-fils de William Sinclair, Henry, hérita du comté d'Orkney et, en 1379, fut reconnu earl d'Orkney par le roi Haakon de Norvège. En 1453, le roi Jacques Il d'Ecosse concéda le comté de Caithness au troisième Sinclair, comte d'Orkney. Au fil des ans, les comtes de Caithness, qui étaient reconnus comme chefs du clan, furent impliqués dans d'innombrables querelles avec les clans voisins, y compris les Campbell.






STEWART 0F APPIN

Les Stewart d'Appin des West Highlands descendent de Sir John Stewart de Bonkyl, fils cadet du quatrième Sénéchal (en anglais, Steward) d'Ecosse, tombé au combat contre Wallace en 1297. Un de ses descendants, ayant épousé l'héritière de Lorne, acquit la suzeraineté de Lorne. Sir John Stewart de Lorne trouva la mort à Dunstaffnage en 1463, et son fils Dougal devint le premier Stewart, chef d'Appin. Au XVIe siècle, les Stewart d'Appin ont combattu à Flodden et Pinkie.






SUTHERLAND

Les Sutherland tiennent leur nom de Sutherland, du nordique Suddrland, le territoire qui se trouve au sud de Caithness. L'ancien comté de Sutherland aurait été concédé vers 1228 à William, Lord de Sutherland, un descendant de Freskin, également ancêtre des Murray. William, le deuxième comte, se battit pour Bruce à Bannockburn et le cinquième comte, un autre William, épousa Margaret, la fille de Robert Bruce. Il fut tué en 1370 par les Mackay au cours d'une querelle qui allait durer quatre siècles encore. Robert, le Sixième comte, qui se maria en 1389 avec la fille du célèbre Wolf de Badenoch, bâtit Dunrobin, demeuré depuis lors le siège des chefs Sutherland.







URQUHART

Les Urquhart tiennent, semble-t-il, leur nom du château Urquhart, situé à l'extrême Nord du loch Ness, dont ils furent les intendants héréditaires. D'après Logan, "il y a des annales concernant les Urquhart, qui furent chefs du nom depuis l'an 1306, où nous trouvons William Urquhart de Cromartie, Sheriff du comté, fonction qui devint ensuite héréditaire dans la famille."




WALLACE







Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org
 

Les Clans officiels d'Ecosse et leurs domaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Highlander ::  :: Réglement et Contexte :: Mon Point Histoire-