My Highlander



 

Nous sommes actuellement en plein mois de Novembre 1605.
L'Automne glacé des Highlands recouvrent les plaines et les champs d'une fine pellicule de glace tandis qu'un soleil timide s'élève à l'horizon.

2/4

Afin d'avoir un meilleur rendu du forum, n'hésitez pas à télécharger la police BlackKnightFLF !
Pour plus d'informations, cliquez ici

3/4

Les inscriptions pour le premier event sont ouvertes !
Venez vous inscrire ici

4/4

Le forum vient d'ouvrir officiellement ses portes !
Consultez les MàJs ici

1/4

Partagez | 
 

 Henri de Bourbon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message


avatar

Messages Messages :
26

Français























Henri de Bourbon


MessageSujet: Henri de Bourbon   Mar 30 Juin - 22:42



© crédits
Henri de Bourbon
Juste Stratège Impressionnant

Prénom(s) : Henri Nom : de Bourbon Date et lieu de naissance : 13 Décembre 1553 à Pau Âge : 53 ans Origines : Français Clan/Dynastie : Bourbon. Religion/Croyance : Catholique Métier : Roi de France et de Navarre Orientation sexuelle : Hétéro Statut civil : Marié Ascendance/Descendance particulière : Louis et Elisabeth de Bourbon Groupe : Français Avatar : Charles Dance


Physique


Vieilli de ses cinquante trois années, Henri de Bourbon n'est plus aussi impressionnant qu'il à pu l'être durant sa jeunesse. Cependant, nombre de gens qui ont pu le côtoyés n'hésiteraient pas à dire que le Roi de France et de Navarre est un homme qui laisse une forte impression. Si sa taille plus grande que la moyenne entrait en compte autrefois, avant que l'âge ne vienne vouter son dos et fragiliser ses os, c'est avant tout ses traits et sa façon d'être qui lui valent de marquer les esprits. En effet, Henri IV est un homme aux traits marqués et sévères, froid et ne souriant qu'en de rares occasions. L'âge est venue une fois de plus affirmer cette aspect, ce qui peut donner de lui une image qui ne lui correspond pas réellement.

Henri de Bourbon à les cheveux courts, presque chauve sur le dessus. Autrefois blond, aujourd'hui gris. Il porte une barbe courte ainsi qu'une moustache. Ses yeux d'un bleu-gris sont vifs, et son regard dur peut être difficile à soutenir. Il ne porte pas d'autre bijoux qu'une boucle d'oreille d'or sur le lobe de l'oreille gauche. On le qualifierait de simple s'il n'appréciait pas porter la plupart du temps ses tenues militaires, richement décorés et de grandes qualités. Henri donne alors le plus souvent l'image d'un général que de celui d'un Roi, ce du aux nombreuses batailles qu'il à traversé, et à son accession au trône de France qui fut bien trop sanglante.



Psychologie


Si son physique peut lui donner une image d'homme impitoyable et sévère, le Roi Henri IV n'est pas ce qu'il semble être aux premiers abords. En effet, et quoi que les gens pourraient en dire, Henri est un Roi profondément tourné vers son peuple. Bien que ce soit les guerres et batailles qui le portèrent jusqu'au trône de France, et que le Roi était manifestement taillé pour les arts militaires, il avait vu la guerre et avait vu le peuple souffrir. Il espère à présent être assez fort pour que son peuple puisse s'unifier autour de la couronne et continuer à vivre en paix. C'est dans cette optique qu'il n'hésita pas à changer plusieurs fois de religion. Le Roi de France est un homme plus terre à terre que certains de ses semblables, et on dit volontiers qu'il s'est servi de la foi pour affirmer son pouvoir. Lui dirait qu'il a assisté à une messe pour sauver la France.

Henri de Bourbon pourrait presque être qualifié d'homme du peuple, bien qu'il soit de haute naissance et déjà Roi de Navarre avant de monter sur celui de France. Il se dirait lui même plus proche des soldats que des autres nobles et grands noms du royaume. En effet, il avait combattu avec eux, enduré avec eux, et ses années à guerroyer ont profondément marqué sa façon d'être. Il n'apprécie pas particulièrement le faste et le luxe, mais sait s'en accommoder s'il le faut. De même, il n'est pas friand des nouveautés et tout ce qui peut intéresser les gens de la cour. Si ce n'est la chasse, il trouve toujours des préoccupations plus importantes que les futilités. Il n'est cependant pas insensible aux charmes des femmes, bien que cela ait pu se calmer avec l'âge.

Enfin, Henri est un homme qui sait se faire écouter lorsqu'il parle. Il parle lentement, distinctement, et sait exprimer une décision qui ne doit pas être discuté. Il écoute cependant les autres avec la même attention qu'il exige lui même, et il n'est pas dans ses habitudes de manquer de respect aux autres. Henri IV est un roi qui n'hésiterait pas à être dur dans ses décisions, s'il sait que c'est pour le bien de son peuple et du pays.



Histoire


13 Décembre 1604, Château de Pau, France.

Les yeux de l'homme s'ouvrirent à l'entente d'un coq, qui chantait le lever du jour. Il sortit de son sommeil, la vision flou, ne se rappelant pas quand il s'était endormi la veille. Lorsque après quelques secondes, ses yeux se remirent à voir correctement, il pu apercevoir la table de bois, une vieille table au moins aussi usé que lui, avec dessus un parchemin où l'on avait commencé à écrire quelques mots. Une bougie presque entièrement fondue se trouvait juste à côté, la plume que l'homme avait du lâcher en tombant endormi avait taché le parchemin juste assez pour devoir en changer. Il marmonna quelque chose d'incompréhensible, tout en commençant à se lever de sa chaise. Ses os lui rappelèrent alors comme chaque nouveau jour lui pesait désormais. Il se demanda alors l'espace d'un instant quand le seigneur l’appellerait à lui, lui qui avait vu grandir et se défaire des rois. Cela faisait maintenant de très longues années qu'il servait dans ce château. Et du monde, il en avait vu. Il y avait rencontré sa femme, qui lui avait donné un fils, et une fille. Puis son fils y rencontra la sienne, qui lui donna deux fils. Il y avait aussi vu grandir des rois. Le vieil homme s'approcha douloureusement de la fenêtre, et finit par réussir à en ouvrir les volets, laissant la lumière du matin éclairer la chambre.

- Il est l'heure de te réveiller, le soleil ne nous à pas attendu. C'est un grand jour aujourd'hui.

Un petit corps se mit à bouger dans un lit, calé dans un coin de la pièce. Un petit garçon sortit de sous les couvertures, se frottant les yeux de ses mains, l'air mal réveillé.

- Il faut que j'envoie cette lettre à Paris, elle aurait déjà du partir. Allez, remue toi petit, et va me chercher un nouveau parchemin.

Le vieil homme se précipita aussi vite qu'il put, c'est à dire très lentement, vers sa chaise, prêt à réécrire la lettre et à la faire s'envoler au plus vite. Le petit, qui s'avère être son petit fils, n'avançait pas plus vite que son grand père.

- Dépêche toi, enfin ! Le Roi ne recevra jamais mes respects à temps.

- Quel roi ? C'est pour envoyer des respects que tu m'as réveillé ?

Le vieil homme eut l'air aigri de la réponse du petit, et tout en marmonnant, il reprit.

- Le roi, petit, le roi... Ton père ne t'as jamais parlé de notre roi ?

- Je lui ai jamais demandé. Je passe ma journée à bouger des trucs pour des grands, et à chercher des parchemins que tu tache de toute façon.

Il failli reprendre son petit fils, mais il se contenta de soupirer.

- Et tu ne veux pas savoir ? Tu sais que je l'ai connu, moi, le roi ?

- C'est vrai, tu as connu un roi ? C'est comment ?

Le vieillard se mit à rire doucement, sa bonne humeur revenant.

- Viens, assis toi la, je vais te raconter...

Son petit fils vint s'assoir sur ses genoux, devant la table en bois ou se trouvait le parchemin vierge, une plume et son encre, le reste de la bougie, ainsi qu'une carte sommaire de l’Europe. Il prit la plume, et pointa en direction du sud de la France, précisément où se trouvait le château de Pau. Un léger sourire sur le coin des lèvres, il commença :

- Notre roi à vu le jour ici, dans ce château où nous nous trouvons aujourd'hui. C'était il y à trente années, jour pour jour. J'étais alors un jeune homme dans la force de l'âge, je devais avoir vingt-cinq ans, vingt-six ans... Imagine moi à cette époque, fort et beau, ça je l'étais mon garçon crois moi. En tout cas, j'avais le même métier que ce que je faisais aujourd'hui, servir les seigneurs du château. Et à cet époque, le seigneur du château était le grand père de notre roi, Henri II de Navarre. C'est donc ici que notre futur roi grandit, bien qu'il n'était pas destiné à être Roi de France, ça non. C'est bien plus tard que son destin se jouera, une histoire bien trop sanglante pour toi. Je te la raconterai peut être, si tu es sage. En tout cas, il fut baptisé dans la religion catholique ici même, dans la chapelle, et grandit comme un potentiel futur Roi de Navarre, même si du plus loin que je me souvienne, il s'en fichait éperdument, passait le plus clair de son temps à se bagarrer et embêter les adultes. Il devait avoir 8 ans quand il est parti de nos contrées pour aller à Paris, mais il m'appréciait ce petit, et on s'est alors envoyé des lettres. Il est revenu en.. soixante-sept je crois. Il devait avoir 14 ans. Il me raconta sa vie à Paris, auprès des rois et des princes. Il ne s'y plaisait pas particulièrement d'ailleurs, je me demande s'il à changé d'avis aujourd'hui, après tout ce temps... Les années qui passèrent furent des années d'entrainement à l'art militaire. Henri deviendra très vite un bon soldat puis un bon commandant. Il devint Roi de Navarre en 72, et se maria la même année à la sœur du Roi Charles IX. Je précise qu'il était devenu protestant à cette époque, mais ne t'en occupe pas trop, le Roi n'y à jamais prêté trop d'attention non plus. Il changea de nouveau peu après d'ailleurs, et les années qui suivirent furent une succession de bataille et de guerre de religion, où Henri à toujours combattu pour le partie qui lui semblait juste, au risque d'être condamnées par le roi, puis pardonné. Changeant tour à tour de religion entre protestantisme et catholicisme, il ne désirait pas aller plus avant dans une guerre qui mettrait plus encore le pays à feu et à sang, et n'apportait donc pas de réel soutien à l'une ou l'autre des branches. En 1584, les guerres de religion faisaient toujours rage, et un nombre innombrable de mort était à compter. Henri n'avait toujours pas d'enfant, le Roi de France nonplus. Toujours est-il que cela suffit pour briser son premier mariage. En dehors de ça, Henri de Navarre se retrouve par la force des évènements chef de l'armée protestante, et excommunié par le pape. En 1589, le siège est mené devant Paris, et le roi Henri III nomme alors notre Henri héritier légitime de la couronne de France, avant de mourir le lendemain. Henri devint alors Henri IV, Roi de France et de Navarre... Il en avait le titre, mais les gens ne le respectaient pas, les trois quarts de la population ne le reconnaissant pas comme roi. Il choisit alors de se convertir une dernière fois au catholicisme, et devra encore guerroyer avant de s'imposer et de parvenir à "unir" la France, en signant l'édit de Nantes en 1598, et mettant fin aux guerres de religion. Il se maria de nouveau ensuite, eu deux enfants, et nous voila au jour d'aujourd'hui. Notre roi fête ses cinquante-trois années. Et ces respects, nous les écrirons ensemble.

Le vieil homme se mit alors à écrire, son petit fils prenant exemple sur lui et lui adressant également. Il savait que le roi ne prendrait pas mal ce manque de formalité. Il avait toujours été un homme proche du peuple, et ce n'est pas après sept décennies que l'on changeait la façon de se parler. Henri lui même ne l'aurait pas voulu. Une fois la lettre écrite, le grand père se mit à sourire, puis se dirigea vers la cage aux corbeaux. Il accrocha la lettre à l'oiseau, fit ce qu'il avait à faire, et s'approcha de la fenêtre. Il tendit alors l'oiseau à son petit fils, afin qu'il puisse l'envoyer. Les yeux étincelants du petits regardèrent alors vers l'horizon, et relâcha le corbeau, qui s'envola alors à toute hâte au loin, vers Paris.  




Derrière l'écran



Nom/pseudo : Henri de Bourbon Âge : 22
Comment as-tu connu le forum ? : Par Moira
Le code du règlement : VALIDE PAR L'ADMIN
Un dernier mot ? : Mot

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: Henri de Bourbon   Mer 1 Juil - 16:58

Bon, jte dis pas Bienvenue mais je suis contente que tu sois là ^^
Remplis bien vite ta fiche Very Happy




Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


avatar

Messages Messages :
26

Français























Henri de Bourbon


MessageSujet: Re: Henri de Bourbon   Jeu 2 Juil - 22:45

C'est terminé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Messages Messages :
362

Highlander























Moira NicGrath


MessageSujet: Re: Henri de Bourbon   Jeu 2 Juil - 22:47

Waouw ! Quelle belle fiche ! Complète et détaillée !
Bravo dans tous les cas pour ton investissement ^^
A part quelques fautes, c'est plutôt très bien rédigé !

Pour moi, c'est validé, à moins que ma co-admin trouve quelque chose à redire Razz

Bienvenue sur le forum et bienvenue dans le RP !




Revenir en haut Aller en bas
http://myhighlander.forumactif.org


























Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Henri de Bourbon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Henri de Bourbon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
My Highlander ::  :: Portraits et Recensement :: Présentations Validées-